Bannière accueil tanzanie-safari.com

Contact par téléphone
7 jours / 7 de 13h00 à 20h00
+33 (0)3 89 49 53 81

Arnaques aux voyages, safaris au Kenya


Santé kenya, les recommandations pour votre safari au Kenya

SANTE RECOMMANDATIONS IMPORTANTES


SOMMAIRE :


Mes conseils et recommandations sont conditionnés par mon expérience du terrain depuis plus de 25 ans.
Attention, elles ne doivent pas vous dissuader de voyager en Afrique, mais bien au contraire vous permettre de profiter pleinement de votre voyage sans tracas désagréables.
Surtout pas de peur ni de psychose, mais précaution et vigilance !

Je suis personnellement vacciné contre le tétanos (très important, voire obligatoire), ainsi que les hépatites (A et B) et la fièvre jaune. (la fièvre jaune est obligatoire pour entrer en Tanzanie, mais pas au Kenya) Je ne prends jamais d'antipaludéen, mais j'applique strictement mes règles de «Prévention passive» (voir ci-dessous), et n'ai jamais eu aucun problème, ni les 140 000 personnes que j'ai guidé depuis 13 ans.

Voici les Recommandations de l'Institut Pasteur , des préventions des maladies liées aux voyages


CONCERNANT LES ENFANTS


N'oubliez pas que les enfants sont fragiles et se déshydratent très vite.

De ce fait, limitez le nombre de jours de safaris à 4 jours maximum de 4 à 10 ans, 5 jours maximum de 11 à 15 ans et 6 jours de safari à partir de 16 ans et même pour les adultes, car non seulement la fatigue, mais l'ennui gagne rapidement les enfants et atteint même les adultes au bout de 6 jours environ. Personnellement, j'entends la même chose à chaque voyage en brousse '' ah si j'avais su avant que l'on pouvait s'ennuyer en brousse ! ''. Mettez aussi un chapeau sur la tête des enfants (pas une casquette à cause des oreilles découvertes), ainsi qu'une protection solaire efficace, Indice 60 s'ils sont en maillot de bain durant la journée. Laissez-les boire surtout de l'eau minérale en bouteilles de plastique fermées lorsque vous les achetez. Si vos enfants abusent d'autres boissons, ils auront des coliques.

Faites-leur bien laver les mains au savon avant de manger quoique ce soit, et le soir à partir de 18H, porter des manches longues et pantalons en matière légère, et mettez-leur du répulsif sur les parties de peau apparentes, car le paludisme est dangereux et tue 2 millions d'enfants dans le monde chaque année.


MALARIA OU PALUDISME, FIÈVRE JAUNE

Ne prenez pas de risques inutiles, et jamais aucun médicament de personne.
Consultez votre médecin de famille seul habilité à vous conseiller, car il vous connaît.

Voyez ci-dessous ma prévention passive !!



anophele, vecteur du paludisme
Voici l'anophèle, vecteur du paludisme


Sachez aussi qu'il n'y a pas de palu Kenya et Tanzanie, hormis la bande côtière de l'océan Indien de 100 km de large Oui, car les 4/5 ème du Kenya et de la Tanzanie sont sur un plateau, à une altitude entre 1000 et 3000 mètres (je ne parle pas des sommets de montagnes) donc pas de palu, car presque pas de moustiques à ces altitudes !! Mais sur la côte et dans les îles, il y a du paludisme ( Malaria )



PREVENTION PASSIVE PALUDISME - MALARIA

Voici les règles de « Prévention passive » que j'applique entre 17 h 45 et 8h00 du matin ( c'est à ce moment-là que les moustiques deviennent virulents ) même s'il n'y a pas beaucoup de moustiques !!


1°) - Porter chemise à manches longues et pantalons longs (léger) à partir de 17h45
2°) - Mettez des chaussures fermées ou des soquettes légères.
3°) - Aspergez la tente ou la chambre d'un spray genre « Raid » qui tue tout. (en sortant de votre chambre avant d'aller dîner).
4°) - Pulvériser un répulsif « peau » sur l'extérieur des mains, le cou, les joues, le front (pas dans les yeux).
Demandez en pharmacie un produit pour moustiques tropicaux.


Sur la partie côtière de l'océan Indien où il y a des risques de palu du fait de l'humidité combinée à la chaleur, vous avez tout intérêt à suivre cette prévention passive, mais aussi les recommandations de votre médecin qui vous dira si vous devez prendre un traitement antipaludéen ou non.

Un moustique qui pique ne transmet pas de maladie s'il n'est pas contaminé.
Les Anophèles femelles ne piquent qu'à partir de la tombée de la nuit (18h00) et ceci jusqu'au matin, 8 h environ.

Pour être efficaces, les répulsifs doivent contenir les molécules aux concentrations indiquées
ETHYLEXANEDIOL ( EHD ) 30 à 40% (préférable pour les enfants
DIETHYLTOLUAMISE ( DEET ) 35 à 50%
DIMETHYLPHTALATE DMP 40%
N-butyl-N-acétyl-3-éthylaminoproprionate ( 35/50 ) 20%


J'ai guidé depuis septembre 1998 par internet et téléphone, plus de 140 000 personnes vers l'Afrique Orientale (Est) et personne, n'a jamais chopé le paludisme (malaria) !!! Il n'existe hélas pas encore de vaccin contre le palu !!! Si vous pensez que vous ne serez pas assez rigoureux dans la mise en oeuvre de ma prévention passive sur la côte de l'océan Indien, dans ce cas, voyez votre généraliste qui prévoira certainement un antipaludéen, mais attention d'une part la protection ne sera que partielle (40 à 50%) et d'autre part, vous risquez des effets secondaires qui peuvent devenir graves. Je suis un homme de terrain depuis 25 ans en Afrique Orientale, et il n'est pas rare de voir des rapatriés sanitaires dus à ces médicaments. Ne prenez pas de médicaments curatif, mais uniquement un préventif. (il n'y a pas plus de moustiques qu'en Europe)


PROTECTION SOLAIRE

prévoyez des protections indice 30+ (le soleil est 8 fois plus puissant qu'en France), et pour réduire les brûlures éventuelles, un petit produit miracle, la «Biafine», à appliquer en épaisses couches, sans frotter.



Paysages Kenya Kilimanjaro éléphants Kenya Masaï Kenya Masaï Kenya

CONSOMMATION


- L'eau de consommation

On ne boit jamais d'eau du robinet en Afrique.
L'eau de consommation est le vecteur d'un certain nombre de maladies comme la typhoïde, le choléra, l'amibiase et autres maladies diarrhéiques.

Il est recommandé, pour toutes les boissons ou préparations contenant de l'eau, d'utiliser selon les cas et les possibilités, de l'eau bouillie (au-moins 15 minutes), de l'eau minérale en bouteille capsulée, ou de l'eau filtrée.
On peut utiliser des filtres de voyage faciles à transporter et relativement robustes (filtre Katadyn) ou de l'eau traitée par l'Aquatabs (1 cp effervescent pour 1 litre d'eau), par l'hydroclonazone (1 cp/litre), ou le micropur (comprimé, poudre ou solution). Ce produit est plus indiqué pour la conservation de l'eau de boisson, que le traitement par l'eau de javel (1 goutte/litre si l'eau est claire, 2 gouttes si l'eau est trouble). Il est nécessaire d'attendre 1/2 heure avant de consommer cette eau.


- Fruits, et autres produits de consommation

Tous les fruits (y compris les tomates) qui ne peuvent être cuits, doivent être épluchés avec des mains propres, après trempage dans de l'eau traitée, non lavés à l'eau du robinet ! Pas de glaçons dans les boissons (sauf «certitude» d'eau bouillie ou eau minérale en bouteille).
Salades et fruits non épluchables, doivent être lavés dans une eau traitée.
Ne consommez pas de cresson ni de coquillages crus.
Pas de glaces, sorbets, crèmes glacées vendus à la sauvette.
Il n'est pas recommandé de manger dans des «cantines» aux bords des routes.


- Divers

Evitez de marcher pieds nus ou peu protégés, car le sable et la boue peuvent contenir des larves et parasites qui sont susceptibles de provoquer des diarrhées et maladies diverses.
Ne vous baignez pas en eau douce, rivière, lacs, ou piscines non contrôlées, et ne pataugez pas dans des cours d'eau ou marigots.
Emmenez des sandalettes en plastique souple (que l'on peut fermer pour ne pas les perdre) pour aller dans l'eau, car certaines parties de plage contiennent des coraux qui coupent !

Attention : Les opérateurs intègrent tous du culturel pour baisser le prix, si vous l'avez choisi, c'est formidable, mais si vous ne vouliez que du safari, c'est raté !! Comptez toujours le nombre de jours de safari de votre circuit, car le culturel est à moitié prix en général.







LE SEUL VRAI SAFARI, C'EST LE SAFARI EN VEHICULE PRIVE !!